Herbe aux poux ?

avortamSur la troisième ligne du texte de la page 5v le mot “9vor8am” – « avortam » pour avorter ?

Est-ce que la plante représentée sert à avorter ou bien préserver de l’avortement ?

Plusieurs propositions ont été faites pour identifier cette plante :

plante 5vToutefois la forme de la racine de la plante me fait penser à un insecte, est-ce l’herbe aux poux ?

J’ai essayé de réunir sur une même image la potentille des marais (Comarum palustre)[1], l’herbe aux poux (Delphinium staphisagria)[2], le géranium mou (Geranium molle)[3] et la grande mauve (Malva silvestris)[4]pour pouvoir comparer avec le dessin de la plante.

Le mot « avorter » peut indiquer l’utilisation de la plante, pour ou contre l’interruption d’une grossesse, ou bien décrire l’une de ses caractéristiques botaniques, par exemple Limodorum abortivum – Limodore à feuilles avortées. Plusieurs plantes avaient dans leur description le mot abortiva(um) : l’un des synonymes de Geranium molle est bien Geranium abortivum.

Quand à l’utilisation des plantes pour sauvegarder ou interrompre une grossesse, la mauve a déjà été décrite par Macer Floridus[5] comme une plante abortive[6].

Qu’en est- il des autres plantes proposées pour cette page ?


[1] C.A.M. LindmanBilder ur Nordens Flora, Stockholm, 1917—1926
[2] Matthiole, Pierre André – Les Commentaires … sur les six livres de la matière médicinale de Pedacius Dioscoride,…–Lyon : J.-B. de Ville, 1680
[3] C.A.M. LindmanBilder ur Nordens Flora, Stockholm, 1917—1926
[4] Köhler’s Medizinal-Pflanzen in naturgetreuen Abbildungen mit kurz erläuterndem Texte : Atlas zur Pharmacopoea germanica, Volume 1 of 3
[5] Macer Floridus de Viribus herbarum famosissimus medicus et medicorum speculum – Bibliothèque nationale de France
Publicités

1 commentaire

Classé dans Alphabet Voynich, Plantes Voynich

Une réponse à “Herbe aux poux ?

  1. Je me suis laissé allé à imprimer la première page du VM à taille réelle. Ce qui frappe, outre que ca suive le dessin, c’est que l’écriture est très fine, presque la moitié de nos caractères de journaux imprimés et très régulière. Ce qui me fait penser qu’il faut peut-être associer deux lignes ou plusieurs pour faire ressortir le contenu en mots… ou bien chaque mot ne pourrait coder qu’une lettre à la fois, ce qui est fort fort possible…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s