Archives mensuelles : novembre 2016

Page 67r2

noms-planetes-67r2La page 67r2 a un dessin circulaire assez complexe, vous pouvez trouver une description sur le site de R. Zandbergen. Je veux examiner pour le moment les sept mots placés en rond juste au-dessus de certaines « lunes ». En commençant par la ligne pointillée partant de l’étoile du centre et dans le sens horaire, ce sont :

  1. 8olchso89
  2. onal
  3. onaij a89
  4. opchol89
  5. obar ocol8aj
  6. 9voam
  7. 9bain.

Un mot commence par 8, quatre par o et deux mots commencent par 9.
Est-ce que la première lettre de chaque mot présente un article grec  : τ(ο), ο et η ?

1er mot

Le premier mot pourrait être ol(u)ks(r)otos. R. Teague a vu une analogie avec le mot de 68r3, où j’ai proposé « takoloutos », en lisant « ol » comme « a ». Si je fais la même chose pour notre premier mot, il pourrait se lire comme « ακροτης » – l’extrémité, le plus haut point, la supériorité ou « ακρωτης »– chef d’armée, au pluriel l’élite de l’armée (Bailly). Selon Dvoretskij « ακρωτης » est aussi le synonyme de αγρετης –guide, chef, leader. Αγρετης – titre Apollon de Chios (LSJ). Αγροτης – campagnard, chasseur, αγροτις – nymphe.
Apollon correspondrait bien à l’idée que les sept mots représentent les noms de sept planètes, bien qu’il n’est pas très claire de quelle planète s’agit-il exactement, puisque en dehors du Soleil le Mercure  aussi était consacré à Apollon. Je ne vais pas me presser à tirer des conclusions avant d’examiner les autres mots.

2ème mot

Le mot suivant est o nal.
Le seul mot qui lui ressemble que j’ai trouvé est νε-αλες – qui est dans la force de croissance frais, non encore fatigué. Utilisé aussi pour désigner les troupes fraîches ou bien les nouvelles recrues non expérimentées.

3ème mot

Le troisième mot est o na(e)in(w) a(e)89.

Si nous lisons les deux parties séparément, la première fait penser soit au mot ναυς – navire (datif – ναι , accusatif –ναυν), soit aux verbes nager – νεω (infinitif –νειν) ou couler – ναω. Il y a aussi ναιω – demeurer, habiter.
La deuxième partie peut être Αθος=ηθος=εθος-coutume, habitude ; ηθος – résidence, demeure, région où le soleil se lève (Bailly), mais aussi Αθως-mont Athos. Ou bien ατος= αατος – insatiable, aussi αατος = αητος= αετος – aigle ou monstre.
L’ensemble donnerait un navire aigle ? Ou bien un navire d’Orient ? Celui qui habite la région où se lève le Soleil ?

Si nous lisons les deux mots ensemble ça peut donner quelque chose comme νωντας – participe de ναω. LSJ nous envoie à cette occasion vers αεναως – qui coule toujours, intarissable, perpétuel, éternel.

4ème mot

Si nous lisons les lettres «pch» du 4ème mot «opchol89» comme «f» et «ol» comme «a» pour être en harmonie avec le tout 1er mot, notre mot peut se lire comme φατος –indicible, indescriptible, ineffable, célèbre, remarquable ou avoir un tout autre sens – tué, mort. Un mot semblable, φαττος , désigne le pigeon ramier Columba palumbus.
Réjouie par le mot «colombe», symbole d’Aphrodite/Vénus, j’ai failli oublier le mot φατις qui a plusieurs sens : bruit, rumeur ; renommée ; parole, discours, oracle, augure ; langue, idiome.

5ème mot

Le 5ème mot a deux parties aussi : «o bar ocol8an». la première partie peut être βαρος – poids, charge ; oppression ; lourdeur, torpeur : abondance ; influence, gravité, dignité de caractère. Βαρυς – pesant, lourd ; intolérable ; fort, puissant, redoutable ; alourdi, appesanti ; (les soldats) lourdement armés.
La 2ème partie σαττω – équiper, armer ; remplir ?
Les deux parties donneraient « lourdement armé » ?
Ce qui me gêne, c’est la première lettre que j’ai choisi de lire comme « b » dans les mots latins ou slaves, en supposant qu’elle ne doit pas se rencontrer dans les mots grecs. En latin il existe le mot barrus pour désigner l’éléphant (très lourd). S’agit-il d’un mot latin, désignant les éléphants armés ?

6ème mot

Le 6ème mot « 9 voam(un) » peut signifier νουν de νοος-esprit, intelligence ou bien ναμα – ce qui coule, courant d’eau, source, ruisseau ?

7ème mot

Le septième et le dernier mot « 9bain » peut provenir du verbe βαινω – marcher, venir, arriver, s’en aller, faire aller. Ou bien c’est ηβαω – être dans la fleur de la jeunesse ; dans toute sa force ; être frais, vigoureux ?

Ce qui reste c’est de trouver un sens à tous ces mots : forment-ils une phrase ou bien présentent-ils une liste des noms, comme les noms des planètes ou de toutes autres choses ?

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Alphabet Voynich