Archives mensuelles : janvier 2017

Mot EVA «ykol»

Deux groupes des mots ont attiré mon attention depuis plusieurs années, mais je n’arrivais pas à finaliser mes idées.
ykolSur la page 1v (p7), en EVA : «ykol dol dolo ykol do chody» et sur la page 18v (p10) : «yko dshy dair ykol dom».
Ma première idée était que le mot ykol, que je lis comme unou, signifie «un», ainsi le groupe des mots de 1v se lirait «une fois tolo ( ?), une fois eiota (peut être ειωθως ?)» et sur la page 18v «uno tsha tazh unou tоrъ» (уно тъща таж унѹ торъ)- «un travail, une voie», quelque chose comme un précepte alchimiste (тъща pour тъщание-travail, effort, zèle, ardeur).
emou-enouMais en regardant attentivement je me rends compte que les grandes lettres dans les deux mots sont nettement différentes.

Cette observation bouleverse ma première lecture. Pour trouver une autre explication pour ces mots je vais essayer de lire ces lettres comme «m» et «n», comme je l’ai déjà fait sur d’autres pages. Dans ce cas ces mots peuvent être ημου et ηνου.

Ημου peut être écrit pour εμου ou ημος.
Εμου est génitif de εγω, moi, moi-même ou de εμος, mon, mien, qui me concerne ; qui s’adresse à moi ; mon cher.
Ημος a plusieurs significations : notre, le nôtre ; lorsque ; tant que, aussi longtemps que.

Ηνου peut être écrit pour ηνον ou ενος ?
Ηνον, du verbe ανω, – mener à terme, accomplir, achever ?
Ενος est génitif de εις ou de εν – un (masculin ou neutre).

Récapitulons :

  • mon tou tolo est achevé comme de coutume
  • mon tou tolo (est) d’un de coutume.
  • aussi longtemps que tou tolo est accompli comme de coutume

Pas encore très claire, tant qu’on ne sait pas que veut dire tou tolo.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Alphabet Voynich

Hardiesse de 89v1

hardi-89v1Après avoir lu le post « Les plantes oubliées du Voynich et leur signification cachée » sur le blog « The Voynich Temple », je veux ajouter ma petite pierre à la construction : l’inscription à côté de l’image de la page 89v1 représentant une plante avec des griffes.
L’inscription peut se lire comme « 8arsho89 », que je développe en « θαρσεοτος ».
Ce mot peut provenir du verbe θαρσεω (θαρρεω) – être courageux, être hardi.
θαρσέοντες de Hérodote est traduit en français comme confiance.

Le mot hardiesse correspond bien à cette patte avec des griffes. S’agit-il d’une plante ou d’autre chose ?

Poster un commentaire

Classé dans Alphabet Voynich