Simonetta

simonetaSur la première ligne de la page 41r le dernier mot peut se lire comme simoneta. Est-ce le nom Simonetta, cité par N. Pelling plusieurs fois ? Voilà que ce nom était sous nos yeux depuis tout ce temps ?
Je voulais m’arrêter juste là, publier ce mot, comme une blague, mais en regardant plus attentivement j’ai vu quelques mots qui m’ont intrigué.
double-89
Le mot qui précède Simoneta – dvei89 (double 89) et sur la ligne suivante le double 89 se rencontre effectivement deux fois.
Y a-t-il une relation avec le code de Simonetta ?
Faut-il comprendre que le texte qui se trouve entre les doubles 89 contient une clé ?

Advertisements

5 Commentaires

Classé dans Alphabet Voynich

5 réponses à “Simonetta

  1. allez, il faut quand même le dire, pour moi ce truc n’a qu’un seul décodage: 1 maille d’accroche (lambda), une maille double-longue (phi), une maille plate(a),une maille double-longue(phi), une maille double plate (cc), une maille demie-épaisse(delta), et un noeud d’attache final (9 ou g, comme on aime)… et sur ce tricotage quelque peu médiéval mais qui à d’autres pourraient paraitre d’une explicité limpide, calquer un code signifiant comme « simona », parait comme à son habitude, une super-bonne blague… mais faudrait pas trop anticiper le 1er avril…

    Aimé par 1 personne

    • Eric, j’attends que vous produisiez un petit morceau de ce tricot, juste par curiosité. Cela pourrait arrêter toutes les spéculations autour du texte. Mais comment allez-vous expliquer les dessins ? Bonne continuation !

      Aimé par 1 personne

      • bah ca donnerait quelque chose d’approchant le dessin au verso, aux approximations des mailles et de leurs dispositions près… je ne vois pas ce qui peut être reproché à cette méthode. C’est juste un tout petit peu plus évolué que le canevas qui se limite à des petits carrés ou croix selon qu’on ai envie de le voir. Bref, c’est l’ancêtre des gendarmières. Ce n’est pas parce qu’il est moins courant de décorer ses vêtements ou son trousseau à notre époque que ces dames n’y portaient pas d’attention. Evidemment, vu que c’était pas aussi plat, c’était plus difficile à repasser aussi.

        J'aime

  2. j’ai du mal à comprendre qu’avec la quantité de mots qui vous sont passés sous les yeux vous n’ayez jamais remarqué que les premiers et derniers caractères ne sont que des noeuds d’accroche avec des hauteurs variables.

    J'aime

  3. Surement parce que je comprends peu en tricot et broderie. C’est pour cela, à mon avis, un exemple serait le bienvenu. Mieux vaut voir une fois, comme on dit.
    Sinon j’adhère à votre idée que l’écriture peut être assimilée à un schéma de tricot. Regardez l’écriture berbère, on dirait un schéma d’un napperon au crochet de la Femme actuelle. Mais je doute que les utilisateurs de cette écriture vont accepter ce genre de comparaison.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s