Roseaux du Tartare

Le mot 8ar8ar se rencontre sept fois dans le manuscrit : une fois sur la page botanique 18r, 2 fois sur les pages astrologiques 67r1 et 68v3, 2 fois sur la page balnéaire 75r, et une fois sur la page des recettes 85r1.tartare
Ce mot peut être le mot grec ταρταρος – le Tartare, séjour souterrain au fond des Enfers, où Zeus précipite ceux qui l’ont offensé, par extension les Enfers. Sur le net il y a eu déjà plusieurs propositions sur les liens entre le manuscrit de Voynich et les œuvres d’Ovide ou de Danté qui décrivent des voyages dans le monde infernal.
Mais le mot peut aussi provenir du verbe ταρταριζω – trembler de froid, frissonner.
Sur la page 75r le mot λου comme sur la page 77r. Il est précédé par 4oNek89 – δονακιτις – de roseau. L’ensemble peut être δονακιτις λου(τρων) –lieu pour se baigner rempli des roseaux ?

Advertisements

Poster un commentaire

Classé dans Alphabet Voynich

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s