Archives mensuelles : février 2018

Invocation of the Goddess

It’s been a week since I’ve been trying to find a harmonious translation of the first line of paragraph B on page 75v. Since the inspiration is waiting, I prefer to publish the comprehensible words separately.

baskeorThe first word of the sentence is baskeor (a single occurrence, but at least ten related words)*.

In my opinion, there are two possibilities for reading:

  • βασκαριζειν (ϝασκ-) – <α> σκαρίζειν – σκαρίζω – jump, throb, palpitate
  • Βασκε – come! at Aeschylus. Βασκε ιθι – speed thee! away! in Iliad.

ἔορ, according to Hesychius, means θυγάτηρ – daughter (of his parents).

The set would give “Come, daughter of …!  »

Then the three words preceding the word « titanide ».

onar skene

The first word can be read as ak(g,x)e(i)9 (29 occurrences) *, which gives several possibilities:

  • ακεω – to be silent; ακεοις- 2 sg. optative (conditional) – if you are silent? ακεων – silently, quietly.
  • ακεω – to heal, to remedy,
  • ακιος – not eaten by worms
  • αγιος – holy, sacred; αγιον – temple, holy place
  • αχεω – to be afflicted; sounding, making noise, ηχεω- resounding, sounding, ηχηις – noisy, sonorous, resounding.

The second word is οναρ (129 occurrences) * which I read as:

  • dream, vision,
  • fleeting, unreal
  • in dreams,

The third word sken9 (36 occurrences) * can be σκηνη:

  • hut, tent, camp, tabernacle;
  • residence, dwelling, house, temple, shop;
  • covered car;
  • wooden and indoor construction where plays were played, from which stage; by extension drama fiction, hence fiction, lie.

There is obviously a spoilt for choice once again.

We can add here σκηνος – body (tabernacle of the soul).

Can we read οναρ σκηνη as a misleading dream?

Conclusion

  • The text of this paragraph is written in Greek;
  • The text can be an invocation of a goddess;
  • The proposed alphabet allows us to understand more words than the simple EVA alphabet.

* Thanks to Voynich Query Processor

Invocation de la déesse

Voilà une semaine que je tente de trouver une traduction harmonieuse de la 1re ligne du paragraphe B de la page 75v. Vu que l’inspiration se fait attendre, je préfère publier les mots compréhensibles séparément.

Le 1er mot de la phrase est baskeor (une seule occurrence, mais une dizaine de mots apparentés)*. Il existe à mon avis deux possibilités de lecture :

  • βασκαριζειν (ϝασκ-): <α>σκαρίζειν – σκαρίζω) bondir, s’agiter vivement
  • Βασκε – viens ! chez Eschyle. Βασκε ιθι – va, en avant ! dans Iliade.

ἔορ, selon Hesychius, signifie θυγάτηρ –fille (de ses parents).

L’ensemble donnerait « Viens, fille de … ! »

Ensuite les trois mots précédant le mot “titanide”.
Le 1er mot peut se lire comme ak(g,x)e(i)9 (29 occurrences)*, ce qui donne plusieurs possibilités :

  • ακεω – être silencieux ; ακεοις- 2 sg. optatif (conditionnel) – si tu es silencieux ? ακεων – silencieusement, tranquillement.
  • ακεω – soigner, guérir ; remédier à;
  • ακιος – non mangé par des vers;
  • αγιος – saint, sacré ; αγιον – temple, lieu saint
  • αχεω – être affligé ; résonner, faire du bruit, ηχεω- résonner, retentir, ηχηις – bruyant, sonore, retentissant.

Le deuxième mot est οναρ (129 occurrences)* que je lis comme :

  • rêve, songe, vision,
  • fugace, irréel
  • en rêve, en songe.

Le troisième mot sken9 (36 occurrences)* peut être σκηνη :

  • cabane, hutte, tente, campement ;
  • Tente, tabernacle ;
  • résidence, habitation, maison, temple ;
  • boutique, échoppe ;
  • voiture couverte ;
  • construction en bois et couverte où l’on jouait les pièces de théâtre, d’où scène ; par extension fiction de théâtre, d’où fiction, mensonge.

Il y a à l’évidence un embarras de choix encore une fois.

Conclusion

  • Le texte de ce paragraphe est écrit en grec ;
  • Le texte peut être une invocation d’une déesse ;
  • L’alphabet proposé permet de comprendre plus de mots que l’alphabet EVA.

* Merci à Voynich Query Processor

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Alphabet Voynich

82r Warrior

maktosIn an earlier post I proposed to read the word kolchdy EVA, apparently unique in the manuscript, as « μακτος » – poultice.
Later I assumed that the page described the story of Er or Scipio.
In this case the word μαχητης – fighter, warrior, may be more appropriate?

Guerrier de 82r

Dans un des posts précédents j’ai proposé de lire le mot kolchdy EVA, apparemment unique dans le manuscrit, comme « μακτος » – cataplasme.
Plus tard j’ai supposé que la page décrit l’histoire d’Er ou de Scipion.
Dans ce cas le mot μαχητης – combattant, guerrier, serait peut-être plus approprié ?

Poster un commentaire

Classé dans Alphabet Voynich

Ouranios

I continue to search for the comprehensible words of the text, one by one, although I am aware that there is little chance of completing the whole manuscript in a few years, unless I find a way to significantly speed up my search.
This time I found* two words that seem to me Greek again.
ouranios
These words on pages 75v and 80v have, in my opinion, the same root: « oran ».
The first is « orolneee9 » – ορανεεεις for ουρανοεις – of or to heaven?
The second is « orolnee89 » for Ουρανιδης – Kronos, the Titans or the gods?

P.S. By forming the word of 75v with three Voynich « words » instead of two, we obtain « ορανηεηoναιν » for Ουρανιωναι, the goddesses, the inhabitants of Heaven, unless it is the duel: « the two goddesses ».
Ouraniwnai


* Thanks to Voynich Explorer

Ouranios

Je continue à chercher les mots compréhensibles du texte, un à un, même si je suis consciente qu’il y a peu de chances de terminer l’ensemble du manuscrit en quelques années, sauf si je trouve un moyen d’accélérer sensiblement ma recherche. Cette fois-ci j’ai trouvé* deux mots qui me paraissent grecs encore une fois.
Ces mots des pages 75v et 80v ont, à mon avis, la même racine : «oran».
Le premier est «orolneee9» – ορανεεεις pour ουρανοεις – du ciel, céleste ?
Le deuxième est « orolnee89 » pour Ουρανιδης – Kronos, les Titans ou les dieux ?

P.S. En formant le mot de 75v avec trois « mots » Voynich au lieu de deux, nous obtenons « ορανηεηoναιν » pour Ουρανιωναι, les déesses, les habitantes du Ciel, sauf si c’est le duel : « les deux déesses ».


*Merci à Voynich Explorer

Poster un commentaire

Classé dans Alphabet Voynich

Titanide of Dodona

titanide 75vOn page 75v, among a multitude of repetitions of the same words, two singular words caught my attention: the last of the first line of paragraph 2 and the following, the first of the second line: 8e89ne89 4o4onee9.
Reading as usual 8 as τ or θ; 9 as η, ος (ες, ας), 4o as d or do, I get « τετηνετος δοδονεεος ». Is it « Τιτηνιδος Δωδωναῖος » – « of  the Titanide of Dodona » ?
Dodona is an ancient greek sanctuary where Titanide Dione* was worshiped beside Zeus as Mother Goddess**.
Is it a small clue to locate the manuscript in space and time?***


*Apollodore
**Rachet Guy. Le Sanctuaire de Dodone, origine et moyens de divination. In: Bulletin de l’Association Guillaume Budé, n°1, mars 1962. pp. 86-99. DOI : 10.3406/bude.1962.3974,
*** Dodona

Titanide de Dodone

Sur la page 75 v, parmi une multitude des répétitions de mêmes mots, deux mots singuliers ont attiré mon attention : le dernier de la première ligne de paragraphe 2 et le suivant, le premier de la deuxième ligne : 8e89ne89 4o4onee9.
En lisant comme d’habitude 8 comme t, τ, θ ; 9 comme η, ος (ες, ας), 4o comme d ou do, j’obtiens « τετηνετος δοδονεεος ».
S’agit-il de « Τιτηνιδος Δωδωναῖος » – « de la Titanide de Dodone » ?
Dodone est un ancien sanctuaire grec où la Titanide Dioné* était adorée à côté de Zeus en tant que Déesse-Mère**.
Est-ce un petit indice pour situer le manuscrit dans l’espace et dans le temps ?***


*Apollodore
**Rachet Guy. Le Sanctuaire de Dodone, origine et moyens de divination. In: Bulletin de l’Association Guillaume Budé, n°1, mars 1962. pp. 86-99. DOI : 10.3406/bude.1962.3974,
*** Dodona

3 Commentaires

Classé dans Alphabet Voynich