Archives mensuelles : mars 2020

Dislocation continued

In my post on congenital dislocation  I did not identify the word dislocation. I believe the word qoeeedy on page 76v can play this role well. As I read 4o as d, the word could be read as dici89 for the Latin dissitus – separated, parted. Could the author have used this term to describe a dislocated joint?

dissitus

Luxation suite

Dans mon post sur la luxation congénitale  je n’avais pas identifié le mot luxation. Je crois que le mot qoeeedy de la page 76v peut bien jouer ce rôle. Comme je lis 4o comme d, le mot pourrait se lire comme dici89 pour le latin dissitus – séparé, écarté. L’auteur a pu utiliser ce terme pour décrire une articulation luxée, déboîtée ?

Poster un commentaire

Classé dans Alphabet Voynich

Lithiasis

sarkarOne of the last discussions in the Voynich forum concerns the small plant on page 100r with a tag « sarchar daiindy ». Can the first word come from the Sanskrit word çarkarâ * or śarkarā **, meaning gravel, sand, lithiasis?


*Burnouf É. (1866). Dictionnaire classique sanscrit-français. Maisonneuve. 781 pages
*Stchoupak N., Nitti L. et Renou L. (1959). Dictionnaire sanskrit-français. Librairie d’Amérique et d’Orient. Adrien-Maisonneuve. Paris. 916 pages

 Lithiase

L’une des dernières discussions du forum Voynich concerne la petite plante de la page 100r avec une étiquette « sarchar daiindy ». Le premier mot peut-il provenir du mot sanskrit çarkarâ* ou śarkarā**, signifiant gravier, sable, lithiase ?


*Burnouf É. (1866). Dictionnaire classique sanscrit-français. Maisonneuve. 781 pages
*Stchoupak N., Nitti L. et Renou L. (1959). Dictionnaire sanskrit-français. Librairie d’Amérique et d’Orient. Adrien-Maisonneuve. Paris. 916 pages

Poster un commentaire

Classé dans Alphabet Voynich

76v profit

The word opchaly on the first line of page 76r, the page with the lame child, can be read in Greek as ofalos for οφελος – utility, benefit, profit. This word is unique in the text according to the voynichese site, there may be other forms. The word before him yteey, which I read as hbeeos, may be the Greek word ηβαιος = βαιος – small, little, short. Will the two words give « low benefit » or « short-lived benefit »?ofalos

Profit de 76v

Le mot opchaly de la première ligne de la page 76r, la page avec l’enfant boiteux, peut se lire en grec comme ofalos pour οφελος – utilité, avantage, profit. Ce mot est unique dans le texte selon le site voynichese, peut être qu’il existe d’autres formes. Le mot qui le precède yteey, que je lis comme hbeeos, peut être le mot grec ηβαιος = βαιος – petit, peu nombreux, de courte durée. Les deux mots donneront « faible avantage » ou « un avantage de courte durée » ?

 

Poster un commentaire

Classé dans Alphabet Voynich

Congenital dislocation

The correspondence of certain images of the manuscript with those of the medieval manuscripts was treated on the forum and resumed by Nick on his blog. The image of the child on page 76v with a club foot, equine varus in Latin, led me to look for this term in Greek in the book of Hippocrates OF the ARTICULATIONS, but I did not find a special term . On the other hand I saw in its text the words εκ γενεης. On the sixth line of 76v the word chckhey can be read as geneeos for γενεης? This word is extremely similar to the chckhhy on the Pisces page. When I tried to read this label I already saw the words εκ γενεης in Bailly which translates these words as « the time of birth ». I admit that I did not understand well and for that I quickly turned to the words related to the beard and the chin. In the translation OF the ARTICULATIONS εκ γενεης is translated as congenital, and, in my opinion, this reading is much better suited to the two words, because our bearded man also has a clear shoulder deformation which can be congenital.

Luxation congénitale

La correspondance de certaines images du manuscrit avec celles des manuscrits médiévaux a été traitée sur le forum et reprise par Nick sur son blog. L’image de l’enfant de la page 76v avec un pied bot, varus équin en latin, m’a poussé à chercher ce terme en grec dans le livre d’Hippocrate DES ARTICULATIONS, mais je n’ai pas trouvé de terme spécial, par contre j’ai vu dans son texte les mots εκ γενεης. Sur la sixième ligne de 76v le mot chckhey peut être lu comme geneeos pour γενεης ? Ce mot est extrêmement semblable au chckhhy de la page des Poissons. Quand je tentais de lire cette étiquette j’ai déjà vu les mots εκ γενεης dans Bailly qui traduit ces mots comme «le temps de naissance». J’avoue que je n’ai pas bien compris et pour cela j’ai vite tourné vers les mots liés à la barbe et au menton. Dans la traduction Des Articulations εκ γενεης est traduit comme congénital, et, à mon avis, cette lecture convient beaucoup mieux aux deux mots, car notre homme barbu a aussi une nette déformation d’épaule qui peut être congénitale.

Poster un commentaire

Classé dans Alphabet Voynich

Pchdarody

The first word in the line 13 of 115v (unique) can be a Greek word: pchdarody EVA for φθορωδης – corrupt, pestilent, pernicious, by reading the first letter d as th and a as o.

phthorwdes

Pchdarody

Le premier mot de la ligne 13 de 115v (unique) peut être un mot grec : pchdarody EVA pour φθορωδης – nuisible, pernicieux, funeste, en lisant la première lettre d comme th et a comme o.

Poster un commentaire

Classé dans Alphabet Voynich

Measles

On page 116r the last three words in line 7 are otedy totol rotydy. Although the middle word I read as boba looks like the Greek word βωβος – mute, the words around it are rather Latin, in my opinion. The word otedy which I have already proposed to read in Latin as a obitus means several things, I choose death. The third word with two letters 9, can be robustus – strong, solid, resistant. The middle word would be boba = boa – the snake boa, but also measles according to Gaffiot or boil according to Olivetti. Is it death from severe measles ?

P.S. If otedy / obitos means definitely death, it’s more than a hundred occurrences resolved.

Rougeole

Sur la page 116r les trois derniers mots de la ligne 7 sont otedy totol rotydy. Bien que le mot du milieu que je lis comme boba ressemble au mot grec βωβος – muet, les mots qui l’entourent sont plutôt latins, à mon avis. Le mot otedy que j’ai déjà proposé de lire en latin comme obitus signifie plusieurs choses, je choisi la mort, le trépas. Le troisième mot avec deux lettres 9, peut être robustus – fort, solide, résistant. Le mot du milieu serait boba=boa – le serpent boa, mais aussi rougeole selon Gaffiot ou furoncle selon Olivetti. S’agit-il de la mort par rougeole sévère ?

P.S. Si otedy/obitos est définitivement la mort, ça fait quand même plus d’une centaine d’occurrences résolues.

2 Commentaires

Classé dans Alphabet Voynich

Phanes

PhanosIf I continue to read « pch » as « ph » or « f », the (unique) word pcholkchdy on page 103r could be faneitos for Φανητος, genitive of Φανης – god of light, in Orphic mythology the Sun. In Latin is written Phanes, gen. Phanetis.
The word pcholky * which appears twice in the manuscript, beginning a paragraph could therefore be Φανης – the Sun or φανος – brilliant; limpid, transparent; clear, manifest, obvious; beautiful, magnificent, illustrious or, as a name – torch, lantern, lamp.


* If I read in EVA, it could be пчелка – little bee in Slavic languages

Phanès

Si je continue de lire « pch » comme « ph » ou « f », le mot (unique) pcholkchdy de la page 103r pourrait être faneitos pour Φανητος, génitif de Φανης – dieu de la lumière, dans la mythologie orphique le Soleil. En latin s’écrit Phanes, gén Phanetis.
Le mot pcholky* qui se rencontre deux fois dans le manuscrit, en commençant un paragraphe pourrait donc être Φανης  – le Soleil ou φανος – brillant, éclatant ; limpide, transparent ; clair, manifeste, évident ; beau, magnifique, illustre ou, comme substantif – flambeau, lanterne, lampe.


*Si je lis en EVA ça pourrait être пчелка – petite abeille en langues slaves

Poster un commentaire

Classé dans Alphabet Voynich

Oror sheey

oror sheeyAs there were already proposals to read the text in Latin and which were not accepted at the moment, I admit that I neglected to leaf through the dictionary. And yet, Gaffiot offers us completely acceptable interpretations, in my opinion: the words oror sheey on page 116v can be read as oror scic9 for horror scissus – broken (destroyed) fever.

Oror sheey

Comme il y avait déjà des propositions de lire le texte en latin et qui n’étaient pas acceptées pour le moment, j’avoue que j’ai négligé de feuilleter le dictionnaire. Et pourtant, Gaffiot nous propose des interprétations tout à fait acceptables, à mon avis : les mots oror sheey de la page 116v peuvent être lus comme oror scic9 pour horror scissus – la fièvre brisée (détruite).

Poster un commentaire

Classé dans Alphabet Voynich

Heal lungs

On page 103r line 26, which is also the last of its paragraph, ends with « olcheedar (1) shey poumon(283) lotos (1) ».
I read olcheedar like akestar and lotos like lobos.

  • Ακεστηρ – what heals, ακεστηριος – who heals, ακεστωρ – who heals, physician.
  • Λοβος – ear lobe, liver lobe, liver, lung lobe, lung, legume pod, white part of a rose leaf.
  • The word shey, which is very common, is not very clear at the moment.

Whatever word « shey » we can read « that heals … the lungs ».
I chose the lung because of all the news of the day on the coronavirus; otherwise it could be the liver.

P.S. Can the word shey be seιos? Σειος= θειος – excellent, speaking of things, θειως – by divine providence.

Guérir les poumons

Sur la page 103r la ligne 26, qui est aussi la dernière de son paragraphe, se termine par « olcheedar (1) shey (283) lotos (1) ».

Je lis olcheedar comme akestar et lotos comme lobos.

  • Ακεστηρ – qui guérit, ακεστηριος – qui sert à guérir, ακεστωρ – celui qui guérit, médecin.
  • Λοβος – lobe de l’oreille, lobe di foie, foie, lobe du poumon, poumon, gousse des légumineuses, la partie blanche d’une feuille de rose.
  • Le mot shey qui est très fréquent ne m’est, pour le moment, pas très clair.

Sans tenir compte du mot « shey », nous pouvons lire « qui guérit … les poumons ». J’ai choisi le poumon à cause de toutes ces nouvelles à longueur de la journée sur coronavirus ; sinon ça pourrait être le foie.

P.S. Le mot shey peut être seιos ? Σειος= θειος – excellent, en parlant des choses, θειως – par divine providence.

Poster un commentaire

Classé dans Alphabet Voynich

Otain

The word otain which I read as obain has 96 occurrences on 43 pages. Rare on the plant pages, the word is found on the « medical/balneological » pages and especially on the text pages, of which page 111v contains 13 occurrences. This distribution makes me think that this word is a verb, probably εβην, aorist of βαινω – go, come, arrive, walk, go away, depart, come on, mount, cover, have come, stand or be in a place (at perfect), walk well, go well, be prosperous, make to go (aorist). As usual a Greek verb is used in very different situations, so we will have to study each occurrence of obain separately.

Otain

Le mot otain que je lis comme obain a 96 occurrences sur 43 pages. Rare sur les pages des plantes, le mot se rencontre sur les pages « médicales/balnéologiques » et surtout sur les pages de texte, dont la page 111v contient 13 occurrences. Cette distribution me fait penser que ce mot est un verbe, probablement εβην, aoriste de βαινω – aller, venir, arriver, marcher, s’en aller, venir sur, monter, saillir, enfourcher une poutre, être venu, se trouver (au parfait et plus-que-parfait), bien marcher, aller bien, être prospère, faire aller, faire tomber (à l’aoriste). Comme d’habitude un verbe grec s’utilise dans des situations très différentes, nous serons obligés donc étudier chaque occurrence d’obain séparément.

2 Commentaires

Classé dans Alphabet Voynich