Old Slavic dream

onar 99r
The frieze of images of the various roots at the top of 99r page is accompanied by labels which include some common elements:
1. Okary (11)
2. Darar (3)
3. Oky (102)
4. Salo (2)
5. Oro (2) ain (92)
6. Okor (34)
7. Salol (2)
8. Skeeal (1)
9. Okary (11)
Can the label 6 «onar» be related to the first and last «onar9»?
In ancient Greek the word οναρ means the dream, unfortunately it has only this form, it’s used only in nominative and accusative cases, for the rest we must use the word ονειρος. Can we read onar9 as ονειρος?
Οναρ is also used as an adverb – in a dream.
If we read labels 6 and 7 together, they will give «οναρ σαλα» – agitation in the dream.
Why do I focus on the word «dream»? The label 8 «skeeal» which I read as «snua» makes me think of the Old Slavonic word съниѥ = сониѥ – dream. It’s true that the label has a too modern spelling, it misses «ъ», but maybe the Voynich alphabet misses letters and simplifies the spelling?
In summary, these roots seem to act on the quality of sleep and the quality of dreams. The labels come from at least two languages.

Rêve vieux slave

La frise d’images des diverses racines en haut de la page 99r est accompagnée d’étiquettes qui comprennent quelques éléments communs :

  1. Okary (1)
  2. Darar (3)
  3. Oky (102)
  4. Salo (2)
  5. Oro (2) ain (92)
  6. Okor (34)
  7. Salol (2)
  8. Skeeal (1)
  9. Okary (11)

L’étiquette 6 «onar» peut-elle être parenté à la première et à la dernière «onar9» ?
En grec ancien le mot οναρ signifie le rêve, malheureusement il n’a que cette forme, il n’est utilisé qu’au nominatif et accusatif, pour le reste nous devons utiliser le mot ονειρος. Pouvons-nous lire onar9 comme ονειρος ? Οναρ est aussi utilisé comme un adverbe – en rêve.
Si nous lisons les étiquettes 6 et 7 ensemble, elles donneront «οναρ σαλα» – agitation en rêve.
Pourquoi je me fixe sur le mot «rêve» ? L’étiquette 8 «skeeal» que je lis comme «snua» me fait penser au mot du vieux slave съниѥ=сониѥ – rêve. Il est vrai que l’étiquette a une graphie trop moderne, il manque «ъ», mais peut-être que l’alphabet Voynich manque des lettres et simplifie la graphie ?
En résumé, ces racines semblent agir sur la qualité du sommeil et la qualité des rêves. Les étiquettes proviennent d’au moins deux langues.

Poster un commentaire

Classé dans Alphabet Voynich

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.