Archives de Catégorie: Codex Rohonczi

Letters «n» of the Rohonc codex

At least three letters, in my opinion, of the codex* can transcribe the sound [n]: the Latin letter, I have already spoken of, the letter written as Cyrillic « И » and the letter in the form of a triangle (Greek nu?).End
These letters are very common in the text. So the last word on page 222 can be simply « End »?
syn agnetsAmong the frequent words « cin agnets** » can be « the son – lamb »?
enen NNThese letters sometimes meet side by side: « enen » with « ИИ » [en-en] above. We can therefore assume that these two words (abbreviations) enen=NNare synonyms, even though for the moment we do not know their meanings***.
enzinOn the other hand, when these letters are found in the same word, the letter И can take (back) another meaning, for example the word « en?Иn » can be « en?in ».

agnets iz enzinCan we read the group of words « agnets iz en?in » as « the lamb is unique »****?
To conclude :

  • the « n » sound is transmitted by several letters,
  • the letter И is used for « n » and « i ».

* I read the text in mirror
** сын, sin, syn- the son in Slavic languages; Агнець, агньць, агнецъ, агниць – agnus- lamb; Also άγνός – pure, holy.
*** Delia proposed nënë-mother in Albanian
**** eyntsik in yiddish, einzig in german, einn in icelandic, jeden in polish

Lettres « n » du codex Rohonc

Au moins trois lettres du codex*, à mon avis, peuvent transcrire le son [n]: la lettre latine, dont j’ai déjà parlé, la lettre écrite comme «И» cyrillique et la lettre en forme d’un triangle (lettre grecque nu ?).
Ces lettres sont très fréquentes dans le texte. Ainsi le dernier mot de la page 222 peut être simplement «End» ? End
syn agnetsParmi les mots fréquents  «cin agnets**» peuvent être « le fils-agneau » ?
enen NN Ces lettres se rencontrent parfois ensemble : «enen» avec NN [en-en] au-dessus. Nous pouvons supposer donc que ces deux mots (abréviations) sont des synonymes, enen=NNmême si, pour le moment nous ignorons leurs signification***.
enzinPar contre quand ces lettres se retrouvent dans le même mot, la lettre И peut (re)prendre une autre signification, par exemple le mot «en?Иn» peut être «en?in».

agnets iz enzinPouvons-nous lire le groupe des mots «agnets iz en?in» comme «l’agneau est unique»**** ?


* Je lis le texte en miroir
** сын, sin, syn – fils en langues slaves; Агнець, агньць, агнецъ, агниць – agnus- agneau ; aussi άγνός – pur, saint
***Delia a proposé nënë-mère en albanais
**** eyntsik en yiddish, einzig en allémand, einn en islandais, jeden en polonais

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Codex Rohonczi

I’m announcing a news

On the image on page 55 of the Rohonc codex an angel descends with a cross in his hand over a sign (tomb?). This word makes me think of the Greek word εερτο = ειρω – I announce a news (Bailly).

ange nouvelle

J’annonce une nouvelle

Sur l’image de la page 55 du codex Rohonc un ange descend avec une croix à la main au-dessus d’un écriteau (tombeau ?). Ce mot me fait penser au mot grec εερτο = ειρω – j’annonce une nouvelle (Bailly).

Poster un commentaire

Classé dans Codex Rohonczi

Zhrets

Zhrets page 155Sur la page 155 du codex Rohonczi un mot est semblable au mot « 2Frets » que je lis comme « zhrets » – prêtre, mais qui commence par la lettre « ZZZ ».

Sur la page 170 un autre mot semblable, qui ne diffère que par sa lettre initiale.

Pouvons-nous lire ces trois lettres de la même manière ?

lettre Zh

3 Commentaires

Classé dans Codex Rohonczi

Trinité

TriniteSur les pages 69 et 80 du codex Rohonczi un groupe des mots contient les « mots » « 1er, II et III », comme dans le cas de trois tables de la Loi. L’image de la page 69 représente deux personnages assis face à face en train de discuter. S’agit-il des commandements de Dieu ou plutôt d’une discussion sur la Trinité ? (Brian a déjà proposé la Trinité pour les Tables.)

Le dogme de la Trinité n’a pas fait l’unanimité au cours des siècles dans la religion chrétienne, donc une discussion à ce propos peut bien figurer dans notre manuscrit.

Poster un commentaire

Classé dans Codex Rohonczi

Titulus Crucis

Iesus RexLe codex Rohonczi présente les images des crucifiés sur quatre pages : 26, 51, 148  et 153 .
L’image de la page 26 est bien décrite par Delia.
Au dessus de la croix un écriteau porte quatre lettres: «ИСRF», que nous pouvons lire comme «ICRY», correspondant peut être au latin: «Iesus Christus Rex Iudaeorum».
D’habitude le «Titulus Crucis» contient la lettre N pour Nazarenus et pas de lettre C.
J’ai trouvé sur le net le commentaire en polonais d’un vitrail qui aurait une inscription semblable. Mais ma joie était de courte durée, car en examinant les images, j’ai vu que l’inscription est bel et bien « Iesus Nazarenus». Je ne sais pas comment le commentateur a pu voir «Christus».

Toutefois est ce qu’il est totalement exclu d’avoir une inscription «ICRI» ? Ce genre de nomination existe bien dans les commentaires de la Bible  de Carrières par exemple (Sainte-Bible contenant l’ancien et le nouveau testament, Carrières, Éditeur Rusand, 1825).

.

Poster un commentaire

Classé dans Codex Rohonczi

Yahweh

CR page 5Dans le codex Rohonczi un mot apparaît cinq fois sur la page 5 au dessin reconnu par Delia comme «Ligature d’Isaac» (Sacrifice d’Abraham).  Je voyais d’abord dans ce mot quelque chose comme «anioł, анёл» – ange, parce qu’il y a un ange qui résout finalement l’affaire (Genèse 22:1-19).

Toutefois le mot «ange» n’apparaît que trois fois dans le récit, alors que «Abraham» – 19 fois, «Dieu» – 6 fois, «Yahvé» et «Isaac» – 5 fois chacun.

Marius-Adrian Oancea propose de lire ce mot comme «Herodes» (?) ou  «Abraham».

Et voilà que je relis le commentaire de Marius sur les «Tables de Loi»  où il met en parallèle le dessin de la page 14 et le texte des pages 209 et 210 et je vois le même mot sur la page 209, devant le 1er commandement.  En tout il sera répété six fois sur cette page.

Brian trouve une cinquantaine d’occurrences de ce mot dans le CR, qu’il transcrit comme «YXW», toutefois il ne le lie, apparemment à aucun des noms des saints.

YahwehJe crois que ce mot peut signifier « Yahweh ».

Poster un commentaire

Classé dans Codex Rohonczi

André, le 1er disciple de Jésus

L’image de la page 212 du Rohonczi codex représente un personnage debout sur une rive d’un lac (?) face aux deux autres personnages dans une barque.
Selon Delia il s’agit de la scène de l’appel par Jésus de ces premiers disciples.
Les évangiles synoptiques racontent que les quatre premiers étaient André et son frère Simon et les deux fils de Zebedee, Jean et Jacques, tous des pêcheurs, rencontrés au bord de la mer de Galilée.
St.Jean ne mentionne pas la mer. Les deux premiers, selon lui, étaient toujours André et Simon, suivis de Philippe et de Nathanael.

Un mot sur la ligne 3 de côté gauche de la page me fait penser à un nom propre, car apparemment il ne se répète pas dans le manuscrit (j’utilise la transcription et la fonction «recherche» du blog de Brian).

IMG_20150626_094121~2

Et ce mot pourrait être «André», Andrei en roumain, Andras en hongrois.

IMG_20150626_094128~2

Si ce choix est juste, ma proposition de lire la lettre «o glagolitique» comme «v» n’est pas valable (voir mon poste sur Eusèbe).

En plus, nous devrions trouver sur la même page les noms Jésus et Simon.

Poster un commentaire

Classé dans Codex Rohonczi

Illuminati de Zwickau

Sur la page 127 du codex Rohonczi un mot de la ligne 8, côté gauche, est «Zuik?» pour Zwickau ?
Zwickau est une ville de Saxe en Allemagne qui est connue, entre autre, comme la 2me ville d’Allemagne acceptant la doctrine de Luther. Les trois Illuminati ou les Prophètes de Zwickau étaient connus pour leur doctrine des Abécédariens.
La doctrine des Abécédariens consistait (en bref) en refus de l’instruction: le salut ne pouvant venir que de Dieu, surtout ne jamais apprendre à lire pour éviter les distractions et par là manquer la révélation divine.
L’écriture fantasque du codex Rohonczi, a-t-elle un lien avec cette doctrine (hérésie)?

P.S. Je lis le texte du CR en miroir et pour le moment je n’arrive pas à publier les images

Poster un commentaire

Classé dans Codex Rohonczi

Lettres p et r du codex Rohonczi

Dans le codex Rohonczi plusieurs mots paraissent tout simplement écrits en lettres latines : « эcpere » de la page 3, « nu erecic » de la page 25. Dans ces mots nous reconnaissons les lettres « p » et « r » de graphie moderne.
croixMais que dire du mot « iiPS » qui apparait plusieurs fois dans le CR avec deux variantes, par exemple au-dessus de la croix sur l’image de la page 44 «Flagellation de Jésus» et sur l’image de la page 79 «Jugement dernier» ?

S’agit-il du mot « croix » tout simplement ?
Un mot court comme crux, cross, križ, крижь, крьжь, крыжь, крст ?
Dans ce cas la proposition de lire « P » comme p n’est pas valable, ce serait plutôt r, « ii » serait k et « S » serait Ž. La lettre « o coupée » serait ъ ou ь.

Poster un commentaire

Classé dans Codex Rohonczi

Žiča

page30Sur zicala page 30 du codex Rohonczi un mot peut se lire comme « zica ».

C’est peut être – Žiča, le nom d’un  monastère serbe fondé en 1208 par Stefan Ier Nemanjić, «le premier couronné» (Prvovenčani) ?

 

Poster un commentaire

Classé dans Codex Rohonczi