Archives de Tag: 5r

Euphraise de 54r

manuscrit Voynich Mot Il y a presque deux ans de cela j’ai publié un petit post “Erba amoroxa”, où je soulignais la ressemblance entre deux mots figurants sur la page 5r et la page 54r.
En ce temps je lisais «l» EVA comme «k», car il y a au moins trois modèles de lettre «l» dans le manuscrit. Actuellement je préfère lire « l » EVA comme «l» et « ol » EVA comme « ol »,  «ou» ou bien «a».
Dans ma première tentative de lecture j’ai eu donc «amoroxa» qui me poussait plus vers les langues latines, herba amoroxa ou amorosa, comme une plante faisant partie d’un philtre d’amour.
Aujourd’hui je lis sur 5r comme oamoaras9 et sur 54r comme aomorasal pour – αμαυρωσις ?
Amaurose – est un terme utilisé jusqu’à nos jours pour désigner une forme de cécité. En grec ancien αμαυρωσις désigne aussi un charme pour devenir invisible (!) et la ciguë. Les plantes de 5r et de 54r n’ont rien avoir avec la ciguë qui est une ombellifère.
Toutefois Matthiole décrit une plante excellente pour améliorer la vue – Euphraise, casse-lunettes (Euphragia).

euphrasia-54r
Il est vrai que les fleurs de la plante du VM sont un peu différentes, d’ailleurs E.Sherwood a identifié cette plante d’après les fleurs comme Circium arvense ou C. oleraceum. Je n’ai pas trouvé sur le net d’autres propositions pour cette plante.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Alphabet Voynich, Plantes Voynich

Amoroxa cultivé de 5r

domesticusSur la troisième ligne de la page 5r les deux premiers mots peuvent être lus ensemble comme «doamovanei9» qui me fait penser au mot du vieux slovène домовьная le féminin de домовьный/domovьnъјь (voir Sreznevski et Troubachev).
georgiasCe mot a plusieurs significations, dont «domestiqué».
Il peut être le synonyme du mot γεωργιας, de la deuxième ligne du paragraphe suivant.

Poster un commentaire

Classé dans Alphabet Voynich, Plantes Voynich

Paris oculus

signaturis plantarumEn cherchant les images des plantes avec des insectes, je suis tombée sur la page d’images du livre « Aporema botanicon, de signaturis plantarum » de Wolfgang Ambrosius Fabricius.

Une image a attiré mon attention : Le Grand Paris – oculus.

Paris oculus

Et le mot « o am oaroksa » de la page 5r du VM m’est venu toute de suite à l’esprit.
Ce mot peut être composé de oma et (a)roksa. En grec oμμα = l’œil, αραξα = une plante fabuleuse qui pousse au bord du fleuve Arax ? Mais je prefère le mot ρωξ (ραξ) – baie (raisin). Ensemble ça formerait « la baie – l’oeil », la baie qui guérit l’oeil.

Poster un commentaire

Classé dans Alphabet Voynich, Plantes Voynich

Erba amoroxa

amoroxaSur la première ligne de la page 5r les mots « o am oaroksa », que j’ai proposé de lire comme une anagramme .
Les mots à peu près semblables se trouvent sur la quatrième ligne du pB de la page 54r : « o am or ok sak ».
erba tios amoroxaDans l’herbier italien de la collection de l’Université de Vermont  : « erba tios amoroxa ».
S’agit-il de la même plante ?

Poster un commentaire

Classé dans Alphabet Voynich, Plantes Voynich

Sélection des plantes

blanc bleuLa toute première ligne du texte de la page 5r contient deux mots que je lis comme «beioja» – белая – blanche et «cinoja» – синяя – bleue.
Le second paragraphe du texte parle apparemment de la descendance des fleurs et de leur nombre (voir mon post précédent).
S’agit-il d’un compte rendu d’un essai de la sélection des plantes ?
Est-ce que le mot seota vient du verbe сеять –semer ?, donc, peut être «graine, semence» ?
Dans ce cas le mot du second paragraphe que j’ai lu comme «vzjata» peut être «vsejata», semé ?

Poster un commentaire

Classé dans Alphabet Voynich

« Aestimare » du f5r

L’avant-dernier mot de la page 5r peut être le mot исцѣнета (pour исцѣнена) – éstimé(e), du verbe исцѣнити – aestimare en latin[1]. …Disadancija dcor cveja cho vzjata dvoijanyja iscenietaLa descendance des fleurs prises est estimée double…

aestimare


[1] Sreznevskij/Срезневский И. И. – Материалы для словаря древнерусского языка – Санкт-Петербург, 1893-1912

Poster un commentaire

Classé dans Alphabet Voynich

Lettre « g »

Le dernier mot de la troisième ligne de la page 5r (à droite) contient une lettre (un groupe des lettres) qui a toujours été transcrite comme « ch » ou « sh », de la même façon que les lettres du mot de la seconde ligne (à gauche), par exemple.

lettre g

Je suppose que les lettres des mots présentés sur l’image ci-dessus sont différentes. La lettre du mot à droite peut être la lettre « g » et le mot entier pourrait se lire « dovgota » – « longueur » en ukrainien.

georgiaLe second mot de la sixième ligne commence par une lettre que je vais essayer de transcrire par « γ » grec.
Est-ce que c’est « γεωργια », le mot grec qui veut dire « agriculture » ? Dans le texte veut dire, peut être « cultivé » ?

En latin Gĕorgĭca – « Les Géorgiques » – est un poème de Virgile sur l’agriculture.

Ce serait absolument parfait si le second « γ » du mot n’était pas assez différent du premier.
Ou bien c’est la lettre « t » et le mot se lit « teoretia » ?
tertia – troisième, un tiers – en latin;
teoretia – théorique ?
θεωρητός – qu’on peut observer, visible – en grec

Poster un commentaire

Classé dans Alphabet Voynich