Archives de Tag: Chaldean Oracles

Aphrodite’s Belt

zonewsThe label of Aphrodite « with the mirror » of 82r can be read « σονολ9 ». By reading « ol » as  « a », it will be « σονα9″, probably for ζωνα9. The word would come from the word ζωνη-belt (for woman) or anything that tourn like a belt – ocean’s belt, Orion’s belt, signs of the zodiac etc.
A famous belt is that of Aphrodite, which makes her bearer irresistible. The word can be the plural dative: ζωναις.
But it can also be ζωναιως of ζωναιοι, the gods of the planets in the neoplatonic cosmogony.
« The designations of ζωναῖοι and ἄζωνοι refer to planets and fixed stars. The ζωναῖοι correspond to the ζῶναι, « zones », or more literally: « straps » or « belts », in other words the trajectories that draw a belt. On the other hand, the ἄζωνοι do not correspond to the « zones », but revolve around the earth in the form of fixed constellations, and always in the same way.”*


*In: Helmut Seng, « A Sacred Book of Late Antiquity: The Chaldaic Oracles », Directory of the Practical School of Advanced Studies (EPHE), Section of Religious Sciences [Online], 118 | 2011, posted on 19 September 2011, accessed on 09 August 2017. URL: http://asr.revues.org/950

Ceinture d’Aphrodite

L’étiquette d’Aphrodite «au miroir» de 82r peut se lire «σονολ9». En lisant, comme je le fais «ol» comme «a», ce sera «σονα9», probablement pour ζωνα9. Le mot proviendrait du mot ζωνη –ceinture (de femme) ou tout ce qui s’enroule comme une ceinture –ceinture de l’océan, ceinture d’Orion, les signes du zodiaque etc.

Une ceinture célèbre est celle d’Aphrodite, qui rend sa porteuse irrésistible. Le mot peut être le datif du pluriel : ζωναις.

Mais ça peut être aussi ζωναιως de ζωναιοι, les dieux des planètes dans la cosmogonie néo-platonique.
«Les désignations de ζωναῖοι et ἄζωνοι se réfèrent aux planètes et aux astres fixes. Les ζωναῖοι correspondent aux ζῶναι, «zones», ou plus littéralement : «sangles» ou «ceintures», autrement dit les trajectoires qui dessinent une ceinture. Par contre, les ἄζωνοι ne correspondent pas aux «zones», mais tournent autour de la terre sous forme de constellations fixes, et toujours de la même façon.»*


* In : Helmut Seng, «Un livre sacré de l’Antiquité tardive : les Oracles chaldaïques», Annuaire de l’École pratique des hautes études (EPHE), Section des sciences religieuses [En ligne], 118 | 2011, mis en ligne le 19 septembre 2011, consulté le 09 août 2017. URL : http://asr.revues.org/950

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Alphabet Voynich