Archives de Tag: manuscrit Voynich

Baignade au féminin de 77r

baignade-77r
La page 77r contient plusieurs mots qui peuvent avoir l’origine grecque. D’abord le mot «lou» (lol EVA) qui se répète sur cette page quatre fois, peut provenir du verbe λουω – laver, (se) baigner, (se) mouiller, plonger dans l’eau, baptiser. C’est un verbe qui est bien en harmonie avec les dessins de la page. Le dernier «lou» est suivi par «8auO» (daiin EVA, à revoir, à mon avis) et les deux forment «lou8auO» – du verbe λουτιαω – avoir envie de se baigner ?
Sur la première ligne le mot 89lchis (dy!lches EVA) peut être θηλειις pour θηλυς – féminin, de femme, mais aussi frais, rafraîchissant.
Le mot suivant (olkedy EVA) olne89 – ουνετος pour ανετος – relâché, en parlant d’une détente du corps et de l’esprit, mais aussi licencieux.
S’agit-il d’un bain relaxant pour les femmes ou d’un bain rafraîchissant et relaxant ? Le grec nous donne du fil à retordre.
Le premier « lou » est suivi de « 9 », que nous pouvons lire comme και – et, et même, aussi, même. Le premier mot de la ligne suivante βουκταρ (tol.chd.ar EVA) provient probablement de βακτηρια-bâton pour la marche et l’ensemble nous donnerait « un bain même pour ceux (celles) qui marchent avec un bâton» ?

Poster un commentaire

Classé dans Alphabet Voynich

Minuit de 67v2

skotos-omfalosSur la page 67v2 le groupe des mots placé à droite du dessin central peut se lire comme «on98sko89 o ?foal9». C’est pour la première fois que je vais essayer de lire la lettre «F» EVA comme f, avant je préférais la lire comme «b» dans les mots qui me parassent slaves. La lettre qui précède «F» est transcrite par «a», bien qu’elle soit différente de «a» du même mot.
Je vais tenter de lire ces mots en grec :

  1. on9 pour o Νητ – je n’ai pas trouvé le mot exact, mais je crois que c’est une forme du mot νυξ – la nuit, LSJ, par exemple, donne une forme εν νυττι – pendant la nuit ;
  2. sko89 pour σκοτος – ténèbres, obscurité
  3. o ?foal9 pour ομφαλος – nombril, milieu, centre ; ou οφελος – utilité, avantage, profit ; οφελος signifie aussi οβελος (ma lettre « b » préférée) – broche, obélisque, ligne horizontale qui souligne les fautes dans un manuscrit.

«Le milieu des ténèbres nocturnes» – minuit ?

Poster un commentaire

Classé dans Alphabet Voynich