Rebel or inaccessible castle ?

rebelleThe castle/bridge/wall between rosettes 7 and 8 bears the mention « ophdain » which we can read as « opeitaiv » for ἀπειθεῖν of the verb ἀπειθέω – to disobey, be unbelieving. At the same time, LSJ mentiones that this term can mean « difficult to access », talking of places.
Is it an inaccessible castle/bridge or « infidels »?

Château rebelle ou inaccessible ?

Le château /pont/muraille entre les rosettes 7 et 8 est étiqueté « ophdain » que nous pouvons lire comme « opeitaiv » pour ἀπειθεῖν du verbe ἀπειθέω – désobéir, être incrédule. En même temps LSJ signale que ce terme peut signifier «difficile d’accès», en parlant des lieux.
S’agit-il d’un château/pont inaccessible ou bien des « infidèles » ?

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Alphabet Voynich

Ouranos

OuraniaThe rosette 4 of the rosettes’s page has the word « or olkoaun », which we can read as oranoaun for ουρανων, genitive plural of ουρανος – the sky, heaven, so « of heavens ».

Ouranos

La rosette 4 de la page des rosettes a le mot « or olkoaun », que nous pouvons lire comme oranoaun pour ουρανων, génitif pluriel de ουρανος – le ciel, donc « des cieux ».

Poster un commentaire

Classé dans Alphabet Voynich

Oteoly EVA

boussoleThe word « oteoly » on the bracelet of the little « compass-watch », below the rosette 7, is not unique in the VM, there are at least two others. This word can have Latin origin, coming from obeo or abeo.

  • Obeo – go down to the horizon (talking about a star), perish, die;
  • abeo – to go away, to disappear; lead.

But we can read it in Greek, αβιολη, from the dictionary of Hésychios, who explained it as « σπερμα εμφερες ». LSJ did not translate it, we have to interpret it ourselves :
• Σπερμα – seed, germ, origin, offspring
• Εμφερης – responding to, resembling
The set would give « looking like the origin »?

Oteoly EVA

Le mot «oteoly» sur le bracelet de la petite «montre-boussole», en dessous de la rosette 7, n’est pas unique dans le VM, il existe au moins deux autres. Ce mot peut avoir l’origine latine, venant d’obeo ou d’abeo.

  • Obeo – aller vers ; descendre à l’horizon, se coucher (en parlant d’un astre), périr, mourir ; s’approcher de, atteindre ; visiter, parcourir
  • abeo – s’en aller, s’éloigner, partir ; disparaître ; aboutir.

Mais nous pouvons le lire en grec, αβιολη, provenant du dictionnaire de Hésychios, qui l’a expliqué comme « σπερμα εμφερες ». LSJ ne l’a pas traduit, c’est à nous de l’interpréter.

  • Σπερμα – semence, germe, origine, progéniture
  • Εμφερης – répondant à, ressemblant à

L’ensemble donnerait « ressemblant à l’origine » ?

Poster un commentaire

Classé dans Alphabet Voynich

Spider’s preparation

rosette 7On the border of the rosette 7, counting from left to right and from top to bottom, two words presented on the next image, can be read as « paraskea arakneos ». In Greek it can be « παρασκευη αραχνηεις » – preparation of the spider or the spider instrument. Spider here would be a part of the astrolabe?

paraskea

Préparation d’araignée

Sur la bordure de la rosette 7, en comptant de gauche à droite et de haut vers le bas, deux mots présentés sur l’image suivante, peuvent être lus comme « paraskea arakneos ». En grec ça peut être « παρασκευη αραχνηεις » – préparation de l’araignée ou l’instrument araignée. Araignée ici serait une partie de l’astrolabe ?

4 Commentaires

Classé dans Alphabet Voynich

Anareta

AnairetaThe word « olkairodal » in the outline of the central rosette, in its lower part, can be read as « anairotal ». Looking in the Greek dictionary, we come across the word Anareta from αναιρετης – destroyer. Anareta is a term of astrology of Balbillus (3-79), to designate a planet giving death. I am not strong in astrology, I do not want to venture further before finding other clues.

Anareta

Le mot « olkairodal » du contour de la rosette centrale, dans sa partie inférieure peut être lu comme « anairotal ». En cherchant dans le dictionnaire grec, on tombe sur le mot Anareta provenant de αναιρετης – destructeur. Anareta est un terme d’astrologie de Balbillus (3-79), pour désigner une planète donnant la mort. Je ne suis pas forte en astrologie, je ne veux pas m’aventurer plus loin avant de trouver d’autres indices.

Poster un commentaire

Classé dans Alphabet Voynich

Sunlight

On page 67v1 two curved lines extend the volutes of the sun to the right, like a tongue of fire, followed by three words « Pchodais otch oekaody ». The first word can be read as « Photaun » for φωτος or φωτων, the genitive of φως. The word φως means man, the mortal being or the light of day, the sun, the sun itself. Given the context, I choose the meaning of light or the sun: « Sun’s otch oekaody » or « sunlight’s otch oekaody« . The word is unique in the manuscript, at least in this form.

foton

Lumière du Soleil

Sur la page 67v1 deux lignes courbes prolongent les volutes du soleil à droite, comme une langue de feu, suivie de trois mots « Pchodais otch oekaody ». Le premier mot peut être lu comme « Photaun » pour φωτος ou φωτων, le génitif de φως. Le mot φως désigne l’homme, l’être mortel ou bien la lumière du jour, du soleil, le soleil lui-même. Vu le contexte, je choisis la signification de lumière ou du soleil : « Du soleil otch oekaody » ou « de la lumière du soleil otch oekaody ». Le mot est unique dans le manuscrit, au moins sous cette forme.

Poster un commentaire

Classé dans Alphabet Voynich

Reinforced dike

folio RosettesBetween rosettes 6 and 9, two labels are placed on both sides of the dike joining the rosettes: « opoteital » and « tareitos ».
We can read the first word in two parts: opo + teital.
Opo for Οποι – to which place, to what place, where.
Τειταλ can be a form of the verb θαλλω (τεθαλυια, τεθηλως, τεθαλως) – bloom, turn green; cover with flowers, leaves or fruits; abound; grow.
The word tareitos can be ταρροθος = επιταρροθος – helper, defender, master, lord.

opotetal tarrotos
The whole would be « where the protection is increased » – « enhanced protection » – « growth of protection », speaking of the dike connecting the two rosettes?

Digue renforcée

Entre les rosettes 6 et 9, deux étiquettes sont placés de deux côtés de la digue réunissant les rosettes: « opoteital » et « tareitos ».
Nous pouvons lire le premier mot en deux parties : opo + teital.
Opo pour Οποι – en quelle endroit, où, là où.
Τειταλ peut être une forme du verbe θαλλω (τεθαλυια, τεθηλως, τεθαλως) – fleurir, verdir; se couvrir de fleurs, de feuilles ou de fruits; abonder; croître.
Le mot tareitos peut être ταρροθος = επιταρροθος – qui vient au secours, protecteur ; vainqueur, maître.
L’ensemble serait «là où la protection est accrue» – «protection renforcée» – «accroissement de la protection», en parlant de la digue reliant les deux rosettes ?

Poster un commentaire

Classé dans Alphabet Voynich

Parotis

parotisThe first word of the fourth paragraph of 81r is parody and I read it as parotos.
This word may mean Greek παρωτις or Latin parotis – swelling of the parotid gland, may be the gland itself.
The image does not help much, the only clue that could be retained is the presence of two symmetrical pools connected by a pipe, can they represent the two parotid glands?

Parotis

Le premier mot du quatrième paragraphe de 81r est parody et je le lis comme parotos.
Ce mot peut signifier παρωτις grec ou parotis latin – gonflement de la glande parotide, peut être la glande elle-même.
L’image n’aide pas beaucoup, le seul indice qui pourrait être retenu est la présence de deux bassins symétriques réunis par un tuyau, peuvent-ils représenter les deux glandes parotides ?

Poster un commentaire

Classé dans Alphabet Voynich

Labels of 67v2

Page 67v2 presents a diagram with several writings. The only explanation I found was the tides of Yulia May.
labels 67v2The labels placed in the three corners of the page are: otchdy, otararain and okchosam.

  • Otchdy, that I read as obeitos, does it come from the Latin obeo, obitus – death, setting (for the stars)?
  • Otararan, that I read as obararam can come from the Latin obaro – plow or obaerarius – debtor who does not pay, ruined?
  • Okchosam, that I read as onkosaros sounds rather Greek: ογκος αρ(ος) or better, ογκοσα ρ(οσις) – the exalted force?

Do these terms correspond to the astrological terms of exaltation, fall and detriment?
The fourth term of astrology, domicile, would be represented by an image without a label?
So starting from the bottom left corner and clockwise:

  • domicile (without label),
  • fall (otchdy/obeitos),
  • detriment (otararan/obararam),
  • exaltation (okchosam/onkosaros).

Specialists in astrology will be able to see if these labels correspond well to the present figures.

Étiquettes de 67v2

La page 67v2 présente un schéma avec plusieurs écrits.
La seule proposition d’explication que j’ai trouvée est celle des marées de Yulia May.
Les étiquettes placées dans les trois coins de la page sont : otchdy, otararain et okchosam.

  • Otchdy que je lis comme obeitos, provient-il du latin obeo, obitus – disparaitre, périr, coucher (pour les astres) ?
  • Otararain que je lis comme obararam peut provenir du latin obaro – labourer ou obaerarius – débiteur qui ne paye pas, ruiné ?
  • Okchosam que je lis comme onkosaros sonne plutôt grec : ογκος αρ(ος) ou mieux, ογκοσα ρ(οσις) – la force exaltée ?

Ces termes correspondent-ils aux termes astrologiques d’exaltation, chute et exil ?
Le quatrième terme d’astrologie, domicile, serait représenté par l’image du coin inferieur gauche, sans  étiquette ?
Donc, en commençant par le coin inférieur gauche et dans le sens des aiguilles d’une montre :

  • domicile (sans étiquette),
  • chute (otchdy/obeitos),
  • exil (otararain/obararam),
  • exaltation (okchosam/onkosaros).

Les spécialistes en astrologie pourront voir si ces étiquettes correspondent bien aux figures présentes.

Poster un commentaire

Classé dans Alphabet Voynich

Truncated Abyss

The penultimate word of the 36th line of 79v « oltshsey » can be read as « abessius » or « absesius ».
The words that come closer are:

  • In Greek abussos – without bottom, of immense depth.
  • In Latin abyssus, abscessus, abscissus or abscisus.
    • Abyssus – chasm, abyss, hell.
    • Abscessus – remoteness, departure, absence, retirement, but also abscess in medicine.
    • Abscissus – participle of absindo – to separate by tearing, suppressing.
    • Abscisus – abrupt, shortened, truncated, stiff, intractable, inaccessible and also participle of  absido – to separate by cutting, removing.

Roughly speaking, we have the choice between « gulf, abyss » and « abscess, cut, removed ».

Abysses coupés

L’avant dernier mot de la 36e ligne de la page 79v « oltshsey » peut se lire comme « abessius » ou « absesius ».
Les mots qui se rapprochent sont :

  • En grec abussos – sans fond, d’une profondeur immense.
  • En latin abyssus, abscessus, abscissus ou abscisus.
    • Abyssus – gouffre, abîme, enfers.
    • Abscessus – éloignement, départ, absence, retraite, mais aussi abcès, en médecine.
    • Abscissus – participe de absindo – separer en déchirant, arracher, supprimer.
    • Abscisus – abrupt, écourté, tronqué, raide, intraitable, inaccessible et aussi participe de absido – séparer en coupant, trancher, enlever.

En gros, nous avons le choix entre « gouffre, abîme » et « abcès, coupé, enlevé ».

Poster un commentaire

Classé dans Alphabet Voynich